Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse d'établissement

Être professeur sous la Troisième République

Résumé : À partir de l’étude prosopographique des professeurs ayant enseigné au lycée de Rennes entre 1870 et 1914, ce travail a pour objet de mettre en lumière les conséquences des réformes républicaines sur les carrières professorales. L’analyse sérielle de leurs dossiers de carrière a permis d’évaluer les améliorations de leur niveau de vie, les transformations des modalités d’accès et de formation au professorat mais aussi de mettre en évidence la démocratisation du recrutement, l’importance de la mobilité géographique et les possibilités croissantes d’avancement des professeurs. Si leurs conditions de vie s’améliorent de manière générale, la sortie du professorat «par le haut» demeure limitée au passage dans l’administration - en devenant inspecteur d’académie, proviseur ou censeur - et dans l’enseignement supérieur récemment rénové. Une étude précise des rapports d’inspection et de la correspondance présente dans les dossiers a révélé l’accroissement de l’emprise de l’administration sur des professeurs inspectés et évalués selon des règles de mieux en mieux définies, phénomène accepté par lesdits professeurs, conscients de l’efficacité de l’évaluation quant à leurs propres compétences.
Type de document :
Thèse d'établissement
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [409 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-enc.archives-ouvertes.fr/hal-02480169
Contributeur : Manon Le Guennec <>
Soumis le : samedi 15 février 2020 - 13:21:38
Dernière modification le : mercredi 23 septembre 2020 - 03:17:57
Archivage à long terme le : : samedi 16 mai 2020 - 12:31:41

Identifiants

  • HAL Id : hal-02480169, version 1

Citation

Manon Le Guennec. Être professeur sous la Troisième République. Histoire. Ecole nationale des chartes, 2016. Français. ⟨hal-02480169⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37

Téléchargements de fichiers

151