Du héros anonyme au soldat oublié - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Thèse D'établissement Année : 2021

From anonymous hero to forgotten soldier

Du héros anonyme au soldat oublié

Résumé

The particular context of the Second World War, with the creation of a French government in London, that wanted to pursue the struggle, favored, as early as 1940, the emergence of a new kind of combatant: the intelligence agent of the Resistance networks. Unprecedented figure of a patriot forced to become a spy in his own country, and stigmatized as such by both German and Vichy propaganda, the intelligence agent occupies a contradictory place in the history of the Second World War. Turma, an intelligence network created at the end of 1940 in the occupied zone by Victor Dupont, appears to be the vector of a diversified and renewed approach of the figure of the domestic intelligence agent. At first, the intelligence agent was a necessarily effaced member of the collective structure that was Turma, which was multiplied into complex sub-networks. The intelligence agent, apprehended from documents from the clandestine period, from testimonies, and from documents produced by the services of liquidation of the networks after the war, appears as the central element of the secret war, being at the heart of the intelligence process. As the only way for the Allies to know the situation in occupied France, the agent appeared to the occupying forces as the number one enemy to be hunted down. An unprecedented fighter, a self-effacing but indispensable soldier, he is a victim, between history and memory, of this central but too particular position that he occupies, in spite of himself, in the heart of the Second World War.
Le contexte particulier de la Seconde Guerre mondiale et de la création, à Londres, d’un gouvernement français se voulant légitime dans le cadre de la poursuite de la lutte, favorise, dès 1940, l’émergence d’une nouvelle sorte de combattant : l’agent de renseignement des réseaux de Résistance. Figure inédite de patriote contraint de se muer, dans son propre pays, en espion, et stigmatisé comme tel par les propagandes tant allemandes que vichystes, l’agent de renseignement occupe une place contradictoire au sein de l’histoire du second conflit mondial. Turma, réseau de renseignement dont les bases sont jetées dès la fin de l’année 1940 en zone occupée par Victor Dupont, apparaît comme le vecteur d’une approche diversifiée et renouvelée de la figure de l’agent de renseignement intérieur. D’abord membre nécessairement effacé de la structure collective qu’est Turma, qui se démultiplie en sous-réseaux complexes, l’agent de renseignement, appréhendé à partir de documents issus de la clandestinité, de témoignages, et de documents produits par les services de liquidation des réseaux après la guerre, apparaît en fait comme l’élément central de la guerre secrète, se situant au cœur du processus de renseignement. Élément initiateur de la chaîne de l’information, il se décline en agents de renseignement, qui recueillent l’information, et en agents du renseignement, qui sont autant d’auxiliaires indispensables à l’élaboration du renseignement. Unique moyen pour les Alliés de connaître la situation en France occupée, l’agent apparaît alors pour l’occupant, comme l’ennemi n°1 à traquer. Combattant inédit, soldat effacé mais indispensable, il est victime, entre histoire et mémoire, de cette position centrale mais trop particulière qu’il occupe, malgré lui, au cœur du second conflit mondial.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_ThENC_MERCURY-Juliette_complet.pdf (5.27 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-04011195 , version 1 (02-03-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04011195 , version 1

Citer

Juliette Mercury. Du héros anonyme au soldat oublié : l'agent de renseignement, l'exemple du réseau Turma-Vengeance de 1940 à l'après-guerre. Sciences de l'Homme et Société. Ecole nationale des chartes, 2021. Français. ⟨hal-04011195⟩
4 Consultations
1 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More